intromission


intromission

intromission [ ɛ̃trɔmisjɔ̃ ] n. f.
• 1560; « fait d'être mêlé à » 1465; du lat. intromissus, de intromittere
Didact. Action d'introduire, de mettre dans; entrée. « des bourrelets de feutre empêchent toute intromission d'air froid » (Gautier).

intromission nom féminin (latin intromissum, de intromittere, introduire) Action par laquelle un objet ou un organe est introduit dans un autre objet ou un autre organe. Introduction du pénis dans le vagin. ● intromission (synonymes) nom féminin (latin intromissum, de intromittere, introduire) Action par laquelle un objet ou un organe est introduit...
Synonymes :

⇒INTROMISSION, subst. fém.
A. — [Intromission d'une pers.] LITT. Synon. de introduction. Magnard disait un jour à Daudet : « Mon fils... je le hais! » — Et aussi la mauvaise humeur de sa seconde femme contre l'intromission dans la maison d'une fille naturelle retrouvée (GONCOURT, Journal, 1893, p. 363). L'intromission du diable ne peut être tout-à-fait exclue (LA VARENDE, Saint-Simon, 1955, p. 517).
B. — Action par laquelle un corps ou un organe est introduit ou pénètre dans un autre. L'intromission, l'introduction du membre du mâle dans les parties sexuelles de la femelle (LITTRÉ) :
Ces expériences, en effet, ont prouvé que dans certains cas la gomme suffisait, mais que l'acide favorisait non-seulement l'intromission de la gomme dans les vacuoles de la pierre, mais qu'il donnait aux dessins soumis à son action plus de netteté dans leurs contours...
VILLON, Dessin. et impr. lithogr., 1932, p. 257.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1465, oct. « action de s'introduire dans » (Ord. XVI, 374 ds GDF. Compl.) — 1574, ibid.; 2. 1573 spéc. « action d'introduire un organe dans un autre » (A. PARÉ, De la Génération, ch. 44, éd. J.-Fr. Malgaigne, II, p. 733); 3. 1762 phys. (Ac. : l'intromission de l'air dans les interstices de l'eau). Dér. sav. du lat. intromissum, supin de intromittere « faire entrer, introduire, admettre ».

intromission [ɛ̃tʀɔmisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1560; « fait d'être mêlé à », 1465; dér. sav. du lat. intromissus, de intromittere « faire entrer dans ».
Didactique.
A Personnes, êtres vivants. Vx. Introduction (Goncourt, La Varende, in T. L. F.).
B Choses.
1 (1762). Didact. Action d'introduire, de mettre dans. || Intromission d'un liquide dans un tube, de l'air dans l'eau.
1 Aux joints des fenêtres, des bourrelets de feutre empêchent toute intromission d'air froid et concentrent la chaleur interne.
Th. Gautier, Voyage en Russie, p. 244.
2 (1573, Paré). Spécialt. « L'introduction du membre du mâle dans les parties sexuelles de la femelle » (Littré). → Boutique, cit. 4.1.
2 La forme extérieure et la structure intérieure des parties de la génération (des oiseaux) sont fort différentes de celles des quadrupèdes; et la grandeur, la position (…) de ces parties varient même beaucoup dans les diverses espèces d'oiseaux. Aussi paraît-il qu'il y a intromission réelle dans les uns, et qu'il ne peut y avoir dans les autres qu'une forte compression, ou même un simple attouchement (…)
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Disc. sur la nat. des ois.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intromission — In tro*mis sion, n. [Cf. F. intromission. See {Intromit}.] [1913 Webster] 1. The act of sending in or of putting in; insertion. [1913 Webster] 2. Specifically; (Zo[ o]l.) The insertion of the male copulatory organ into the female in the process… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Intromission — (v. lat.), Einschiebung, Einschickung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • intromission — (in tro mi ssion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. Terme de physique. Action de mettre dans. •   La grande question est de savoir comment la séve s introduit par l extrémité du chevelu dans le corps de la racine ; car je crois avoir bien prouvé… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • intromission — noun Etymology: French, from Middle French, from Medieval Latin intromission , intromissio, from Latin intromittere Date: 1601 the act or process of intromitting; especially the insertion or period of insertion of the penis in the vagina in… …   New Collegiate Dictionary

  • INTROMISSION — s. f. T. de Physique. Action par laquelle un corps, soit solide, soit fluide, s introduit ou est introduit dans un autre. L intromission de l air dans l eau …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INTROMISSION — n. f. T. didactique Action par laquelle un corps, soit solide, soit fluide, s’introduit ou est introduit dans un autre. L’intromission de l’air dans l’eau …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • intromission — in·tro·mis·sion (ĭn trə mĭshʹən) n. The act or process of intromitting; introduction or admission.   [Medieval Latin intrōmissiō, intrōmissiōn , usurpation, from Latin intrōmissus, past participle of intrōmittere, to intromit. See intromit.]   in …   Universalium

  • intromission — noun a) the state of being allowed to enter; admittance; putting one thing into another b) copulation See Also: intromit, intromissive …   Wiktionary

  • intromission — The insertion or introduction of one part into another. [intro + L. mitto, to send] * * * in·tro·mis·sion .in trə mish ən n the insertion or period of insertion of the penis in the vagina in copulation * * * n. the introduction of one organ or… …   Medical dictionary

  • Intromission — In|tro|mis|si|on, die; , en [mlat. intromissio = (gewaltsames) Eindringen]: das Intromittieren …   Universal-Lexikon